8 règles à suivre pour réussir sa transition au naturel

 

Je vous partage mes astuces pour réussir sa transition au naturel. Si vous souhaitez adopter une routine beauté avec des produits plus sains pour vous et pour l’environnement, suivez-moi.

Comme dit le proverbe « Rome ne s’est pas fait en 1 jour ». C’est la même chose lorsque l’on décide de passer au naturel dans sa salle de bains. Surtout si, vous avez l’habitude de « stocker » des produits dans chaque catégorie au cas où il y aurait la guerre!!

Bref, de quoi attendre 10 ans pour écouler tout vos produits de beauté. Voici quelques règles à suivre qui vous permettront de réussir votre transition au naturel.

Règle N°1: Ne pas se mettre la pression

La première chose, qui parait pourtant élémentaire, c’est de ne pas se mettre la pression. Personne ne viendra vous faire de reproche pour quelque chose que vous avez décidé. Donc pourquoi le feriez-vous?

Si vous êtes impulsives comme moi, vous aurez sans doute envie de tout changer dans l’instant. Mais patience, (comme dirait ma maman).

Ne pas vous auto-flageller si vous utilisez encore un dentifrice ou un déo conventionnels dans les premiers temps de transition.

Car oui, il est davantage question de transition que de changement, puisque que vous allez continuer à vous  laver les dents et à mettre du déodorant.

Donc, faites les choses à votre rythme. En prenant le temps de choisir les produits qui vous conviennent.

Règle N°2: Apprendre à décrypter les étiquettes.

Une fois votre décision prise, le plus dur commence. En effet, car vous êtes livrées à vous même dans un domaine qui vous est étranger.

Aux premiers abords c’est un peu la jungle et vous allez vous sentir perdue.

C’est normal, entre les logos, les étiquettes avec des noms barbares, les conseils des uns et des autres ou encore les campagnes de greenwashing » difficile de s’y retrouver.

Le premier réflexe que je vous conseille c’est de vous informer. Plus vous serez informées plus vous serez autonomes dans vos choix.

Pour cela je vous conseil le site et le livre  » la vérité sur les cosmétiques » ainsi que le site internet de la « slow cosmétique » et ouvrages de julien kaibeck.

Vous pouvez aussi vous procurer un hors-série de 60 millions de consommateurs intitulé « cosmétiques non toxiques » qui vous aidera à y voir plus clair.

Une fois que vous aurez fait le tri entre les bons et les mauvais ingrédients, vous pourrez choisir vos cosmétiques sereinement.

Règle N°3: Faire un diagnostic de peau

Cela parait tout bête et pourtant, la plupart des gens ignorent quel type de peau ils ont.

Sèches, mixtes, déshydratées, grasses et j’en passe. Il est primordial de déterminer à quel type de peaux vous appartenez sans quoi vous vous tournerez vers des produits qui ne vous correspondront pas.

Dans ces cas, on a tendance à dire qu’ils ne fonctionnent pas, sont inefficaces. Alors que si vous ciblez correctement vos besoins, les résultats seront là.

D’autre part, sachez qu’en fonction de votre âge, vos besoins seront différents. Une peau entre 20-30 ans et 40-50 ans ne requiert pas la même routine ni les mêmes gestes.

Pour cela consulter une esthéticienne ou un dermatologue pour un diagnostic sûr.

Règle N°4: Définir ses routines beauté

Si vous êtes une beauty addict, ce terme de routine vous parlera, sinon sachez que cela définit les étapes que vous faites chaque matin/soir pour vos soins.

Que ce soit pour le visage/corps/cheveux, les gestes adoptés sont différents pour chacun et dépendent de pas mal de facteurs.

A vous de faire une liste pour chaque routine beauté (visage/corps/cheveux) avec le type de produits qui vous correspond.(huile démaquillante vs eau micellaire, savons vs gel douche, crème vs sérum etc…)

Ainsi vous établissez vos besoins en fonction de vous et non pas seulement selon « ce qu’il faut faire » ou « ce que l’on doit faire » car en aucun cas cela doit être une obligation.

Règle N°5: Se faire plaisir

Quelque que soit vos routines beauté, il est important de vous dire qu’en passant au naturel cela va rester un plaisir.

Certes, les textures, les parfums, les packagings changent de vos produits conventionnels, mais il existe aussi dans le bio et le naturel des marques attachées au visuel, à la sensorialité des produits qu’elles proposent.

C’est pourquoi, un temps d’adaptation est souvent nécessaire, en particulier pour les cheveux et les odeurs. Pour le reste, tout dépendra de vos habitudes.

Règle N°6: Définir son budget

La plupart du temps, on pense que passer au naturel revient plus chère. Pour moi, c’est une idée reçue, car il existe aujourd’hui un large choix de produits pour tous les budgets.

Je dirais aussi que la notion de prix est toute relative selon votre salaire ou vos dépenses globales. A vous de voir combien vous voulez mettre selon le type de produit ainsi vous délimiterez vos dépenses.

Sachez que la qualité n’est pas forcément liée au prix du produit ni à la réputation de la marque. Il est possible d’avoir à tester 3-4 marques de shampoing ou de crèmes avant de trouver la bonne pour vous.

Règle N°7: Ne pas prendre les conseils des blogeuses/Youtubeuses pour argent comptant.

Cela peut paraitre aberrant de vous dire ça alors que je tiens un blog mais c’est pourtant vrai. Bien entendu lorsque l’on est dans l’inconnu vis à vis d’un produit, on est tenté de chercher des conseils, des avis.

Moi même je regarde beaucoup de revues sur youtube avant d’acheter un produit, il ne faut pas pour autant faire du copier-coller.

Il est important de tenir compte de son type de peau, de ses besoins, de ses goûts, de ses habitudes, de son budget sous peine d’être déçue.

Je vous conseille, quand cela est possible de demander des échantillons pour tester les produits qui vous font envie avant de sauter le pas du full size sous peine de regretter votre achat.

Règle N°8: Ne pas être impatiente

Il est facile d’être tenté de tester pleins de produits vu que tout est nouveau. Mais vous ne vous rendrez pas service pour autant.

D’abord, au niveau budget cela vous reviendra plus cher. Puis surtout votre organisme (peau, corps, cheveux) ne va pas comprendre ce qui lui arrive.

Il faut lui laisser du temps pour s’adapter, 28 jours pour la peau en moyenne, 1 mois voir plus pour les cheveux pour se libérer des silicones et autres sulfates.

Donc, laissez-vous du temps pour constater des résultats!!

Ne pas hésitez à laisser une deuxième chance à un shampooing ou un mascara par exemple dont les effets peuvent se révéler plus probants au bout de quelques semaines seulement.

Voilà, j’espère que cet article vous sera utile. N’hésitez pas à partager en commentaires vos conseils pour rendre la transition vers le naturel plus facile.

Sandra.

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *