Mes courses en vrac chez Day by Day: objectif zéro déchet

 

Je vous parle aujourd’hui de mes courses en vrac et je vous fais partager mon expérience chez Day by Day, première chaîne française d’épicerie en vrac. Pour les curieux, c’est par ici………………………..

 

Réduire ses déchets est devenue aujourd’hui une nécessité. Heureusement, des solutions alternatives aux emballages se mettent en place et se développent. Dans les biocoop ce système de vrac existe déjà et dorénavant les supermarchés tels que Monoprix ou les grandes surfaces comme Auchan le proposent.

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, le vrac consiste à mettre à disposition du consommateur des produits secs (pâtes, riz, céréales, légumineuses, graines, gâteaux, sucres entre autres) et lui permettre de se servir selon la quantité désirée.

La plupart du temps, on utilise des sacs de vrac réutilisables pour transporter ces produits. Ce qui conduit à moins d’emballages, moins de pollution, des prix plus bas et pas de gaspillage alimentaire.

En trainant sur les réseaux sociaux j’ai découvert la chaîne de magasin Day by Day entièrement dédié au vrac.

Premier réseau français d’épicerie en vrac, ses engagements sont:

moins de gaspillage

moins d’emballages

plus d’économies

Evidemment je dis oui, oui, oui!!!!

Lancé en 2013, le réseau compte à ce jour 25 magasins franchisés dans toute la France. Parmis ces magasins, plus de 700 références à votre disposition.

Pour ma part, je me suis rendue à celui qui se trouve dans le 15ème à Paris.

J’y suis allée un mercredi vers 11h, autant vous dire qu’il n’y avait pas foule mais cela ne m’a pas dérangé, au contraire j’ai pu prendre mon temps pour tout regarder.

 La boutique n’est pas très grande mais tout est bien ordonné. Vous avez des contenants en verre vide ou des sachets mis à votre disposition gratuitement.

Sinon vous pouvez bien entendu venir avec les vôtres.

Et ensuite vous prenez ce dont vous avez besoin. Tout est en libre service et vous pesez la quantité désirée sur les balances.

Il y a beaucoup de choix, plus que dans ma biocoop en tous les cas.

Pâtes, riz, légumineuses, fruits secs, oléagineux, céréales, graines, épices, pâtes à tartiner, gâteaux, bonbons, fruits et légumes séchés, huiles d’olive, thés, farines, produits d’hygiène et d’entretien (savons, lessives, etc….)

J’y ai acheté des produits labellisés bio: de la farine de riz blanche complète, du sarrasin décortiqué, deux épices indiennes, un dentifrice solide, du savon douche de marseille et des lingettes démaquillantes. Le tout pour 20 euros environ.

La gérante a été charmante, serviable sans être envahissante.

En revanche, j’ai été assez surprise par deux choses:

Tout d’abord, même si la plupart des produits viennent de France, il n’y a pas que des références bio. Ce que personnellement je privilégie.

Car même en circuit court, on n’a pas de garantie sur l’origine et la fabrication d’un produit.

Ensuite, je trouve les prix aussi chers voir plus que dans ma biocoop. Et là, je m’interroge. Comment se fait-il alors qu’il n’y a pas d’emballage, pas de marketing etc….

Hormis, les marques de produits d’hygiène et d’entretien connues sur le marché bio et dont je suis sûre de l’éthique, tout est mélangé,le bio et le non bio.

Du coup on croit que tout l’est forcément. Quand j’en ai parlé à une amie, elle m’a dit « ah bon tous les produits ne sont pas bio??? ».  Comme quoi la confusion règne!!

Je pense qu’il ne faut pas tout confondre.

Certes la démarche zéro déchet, écolo est là. En revanche si on veut être rigoureux et ne pas tromper le consommateur il faut dans ce cas être plus transparents quant à la provenance, l’origine et la qualité des produits.

Surtout quand on ne peut pas « lire » les détails des produits vu qu’il n’y a pas d’emballages.

Je trouve la démarche quelque peu incohérente avec les engagements pris. Je préfèrerais, soit moins de références mais que du bio.Ou bien un rayon bio bien distinct.

Au moins dans ma biocoop je n’ai pas de mauvaises surprises tout est bio, les étiquettes sont bien détaillées et je sais ce que j’achète.

Alors, même s’il y a moins de références de vrac (pour l’instant en tout cas), je préfère le rapport qualité/prix de ma biocoop. D’autant que je ne me vois pas faire 3 fois les courses dans la semaine, en magasin bio, en magasin vrac, en supermarché etc. Il n’y a que 7 jours dans la semaine et je n’ai que 2 jours de repos.

Mais comme il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain, je dirais en conclusion, que toute initiative est bonne à prendre dans l’optique de sauvez la planète.

Au final, je vous conseille de faire votre sélection et liste de courses en vous basant sur le site internet Day by Day c’est plus détaillé et vous gagnerez du temps en magasin.

Néanmoins, c’est à nous de rester des consom’acteurs et non plus seulement des consommateurs pour faire évoluer les choses dans le bon sens.

Dans tous les cas, lisez les étiquettes, posez des questions, informez-vous!

J’espère que mon expérience vous aura été utile. Connaissez-vous le concept du vrac? Si oui, qu’en pensez-vous?

Au plaisir de vous lire, Sandra.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *